Jardinage

Légumes anciens : l’hélianthis


L’hélianthis présente de très nombreux avantages : simple à cultiver, résistant aux maladies, peu gourmand en eau.

L’hélianthis en résumé :

Nom latin : Helianthus strumosus
Famille : Astéracées
Type : Légume tuberculeux

Hauteur : 1 à 2 m
Distance de plantation : Tous les 50 à 60 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Tous types

Plantation : avril-juin
Récolte : Fin d’hiver, début de printemps

Il peut facilement remplacer les pommes de terre dans vos assiettes. Pour ne rien gâcher, l’hélianthis est également une très jolie vivace aux fleurs jaunes vif.

Plantation de l’hélianthis

Deux possibilités s’offrent à vous pour cultiver l’hélianthis : le semis et la plantation.

Semis :

Pour semer vos graines d’hélianthis, vous devez au préalable ameublir votre terre et l’amender en ajoutant du terreau, du compost ou fumier.

Retirez les éventuelles adventices (mauvaises herbes) et ensuite procédez au semis en enfouissant 2 à 3 graines à 1 cm de profondeur.

Au bout de 10 à 15 jours, les jeunes pousses auront levé. Effectuez alors une sélection en ne conservant que les plus vigoureuses.

Plantation :

La préparation du sol est la même que pour le semis : ameublir et nettoyer.

Pour la plantation, s’il s’agit d’un potager, espacer les plants de 50 à 60 cm en ligne droite.

S’il s’agit d’un massif, basez‑vous sur une densité de plantation de 4 à 5 pieds d’hélianthis par m².

Culture et entretien de l’hélianthis

À l’inverse des pommes de terre qui requièrent des interventions régulières (arrosage, traitement contre le mildiou, buttage…), l’hélianthis, lui, ne demande pas d’attentions particulières.

Simple d’entretien et très rustique, il est également peu gourmand en eau. Il faudra cependant rester attentif en cas de sécheresse trop longue.

Remarque : si vos pieds sont exposés aux vents forts, un tuteurage pourra s’avérer nécessaire.

Récolte des hélianthis

Vous pouvez récolter vos tubercules d’hélianthis à la sortie de l’hiver (fin février, début mars).

Pour faire votre prélèvement, munissez‑vous d’une fourche et déterrez les tubercules en partant bien de l’extérieur du pied pour éviter d’abîmer les fruits de votre récolte.

Conservation de l’hélianthis

Une fois sortis de terre, les tubercules d’hélianthis perdent leur eau et se flétrissent vite.

Ils ne se conservent pas ; contrairement à l’oca du Pérou ou aux pommes de terre.

Il est donc préférable de prélever les tubercules en fonction de vos besoins.

Maladies et ravageurs

Comme souvent, au potager, vos principaux ennemis seront les limaces et escargots. Ces derniers peuvent compromettre la floraison de vos pieds d’hélianthis en s’attaquant aux tiges et aux feuilles.

À noter que les petites limaces noires Arion hortensispeuvent causer des dégâts aux tubercules.

Côté maladie, l’hélianthis présente une bonne résistance à l’oïdium.

Conseil malin

la récolte de l’hélianthis intervenant en même temps que le début des plantations, vous pouvez en utiliser une partie pour créer de nouveaux pieds.


Video: Comment préparer les légumes anciens (Mai 2021).