Jardinage

Sorbier des oiseleurs


Le sorbier des oiseleurs est un bel arbustes qui fait le bonheur des oiseaux et abeilles grâce à ses baies rouges et sa floraison printanière.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Sorbus aucuparia
Famille : Rosacées
Type : Arbre

Hauteur : 5 à 15 m
Exposition : Ensoleillée
Sol : Riche et profond, peu calcaire

Feuillage : Caduc – Floraison : Mai-juin – Fructification : Juin à octobre

D’entretien facile, il convient parfaitement aux haies champêtres, massifs d’arbustes et même en isolé.

Plantation du sorbier des oiseleurs

Préférez une plantation à l’automne afin de faciliter l’enracinement et donc la reprise au printemps.

Pour les sujets achetés en pot ou conteneur, vous pourrez planter en dehors de l’automne en évitant les périodes de gel ou de fortes chaleurs.

  • Le sorbier aime les situations plutôt ensoleillées, cela donne de plus belles floraison
  • C’est un arbre peu exigeant sur la nature du sol.
  • Evitez les situation trop venteuses.
  • Sa croissance est considérée comme moyenne.

Le sorbier a une très grande durée de vie, pouvant aller jusqu’à 120 ans.

Taille du sorbier des oiseleurs

Pas de taille indispensable mais si vous devez réduire ou équilibrer la ramure, attendez la fin de la floraison.

Préférez une taille en fin d’hiver et, quoi qu’il en soit, jamais entre le 15 mars et le 31 juillet comme le stipule la loI.

A savoir sur le sorbier

Le sorbier est également souvent appelé sorbier des oiseleurs.

Il est très apprécié des oiseaux pour ses fruits rouges orangés qui demeurent jusqu’à l’automne.

C’est un excellent arbre pour abriter le chant des oiseaux dans votre jardin durant tout l’été !

Mais sa floraison printanière attirera aussi les abeilles et cela à l’avantage de la biodiversité !

  • A lire aussi : attirer les oiseaux au jardin

Fruits du Sorbier :

Le sorbier des oiseleurs servait avant à attirer les grives en automne.

Ses fruits, qu’on appelle les sorbes, peuvent être consommées crues mais leur goût âpre et acidulé n’est pas très agréable. On peut en faire des gelées et confitures .

Récoltés à l’automne, le sorbier donne des fruits rouges (sorbe) ou jaunes (variétés ornementales) qui font le bonheur des oiseaux.

On peut aussi les consommer, crus ou cuit. Les fruits du sorbier sont en effet comestibles, mais en petite quantité.

En grande quantité, il sont plus toxiques en raison de l’acide parasorbique (acide du sorbier) qu’ils contiennen.

En revanche, la cuisson neutralise l’acide parasorbique, ce qui permet la fabrication de gelées et confitures, mais aussi d’alcool à base de baies de sorbier.

Conseil malin à propos du sorbier

Afin d’améliorer la fructification, n’hésitez pas à aérer votre sorbier en le délestant des branches mortes qui peuvent apparaître tout au long de sa période de végétation !


© M. Schuppich


Video: Un arbre pour vos enfants Araucaria araucana (Mai 2021).