Information

Azorelle : plantation, multiplication, entretien, floraison


L’azorelle en résumé :

Nom latin : Azorella trifurcata
Nom commun : Azorelle
Famille : Apiacées
Type : Vivace

Port : Tapissant
Hauteur : 5 cm
Densité de plantation : 8 à 10 pieds au m²
Exposition : Ensoleillée à mi‑ombragée
Sol : Humifère, drainant et non calcaire

Floraison : Mai, juin

L’azorelle est une vivace couvre‑sol aux feuilles coriaces très denses qui forment un magnifique coussin vert se parant de fleurs jaune vif à la fin du printemps.

Sa résistance, sa simplicité d’entretien et son originalité raviront les jardiniers en quête de nouveauté pour leur massif.

Plantation de l’azorelle

Le choix du lieu de plantation de l’Azorella trifurcata peut s’avérer délicat. En effet, si elle apprécie le plein soleil, elle redoute en revanche les grosses chaleurs.

Le sol, quant à lui, doit être neutre voire acide, mais surtout pas calcaire. Enfin, la terre doit pouvoir évacuer l’eau facilement.

À partir de ces éléments, pour planter l’azorelle, vous devez :

  • creuser un trou de plantation de 15 à 20 cm de profondeur ;
  • déposer une couche de drainage si la terre n’évacue pas suffisamment l’eau ;
  • introduire la vivace dans le trou et le reboucher en tassant bien au niveau des racines.

Dans un souci d’écologie, afin de limiter les arrosages post plantation, il est conseillé de réaliser la plantation en automne.

L’azorelle aura ainsi le temps de se développer suffisamment pour supporter un éventuel manque d’eau le printemps ou l’été suivant.

Entretien de l’azorelle

L’Azorella trifurcata ne nécessite aucun entretien particulier. Même les fleurs fanées n’ont pas besoin d’être coupées.

Le premier été suivant la plantation, en cas de sécheresse prolongée, un arrosage régulier mais modéré peut s’avérer nécessaire.

Maladies et ravageurs de l’azorelle

Si les conditions de plantation sont respectées, l’Azorella trifurcata se révèle particulièrement résistante aux maladies et ravageurs.

Multiplication de l’azorelle

Comme bon nombre de vivaces, la meilleure façon de multiplier un pied d’Azorella trifurcata est de le diviser.

Pour ce faire, arrachez la plante à l’aide d’une fourche‑bêche. Ensuite, fragmentez la motte avec vos mains et procédez à la plantation en suivant les conseils précédents.

Cette opération doit idéalement être réalisée en automne pour augmenter les chances de reprise.

Conseil malin

l’Azorella trifurcata forme un tapis végétal très couvrant. En fonction de vos besoins, il ne sera pas forcément nécessaire d’arracher complètement le pied. Un simple morceau pourra suffire.

Emploi et association

Que ce soit en rocaille ou dans un massif, vous pouvez associer l’azorelle avec d’autres vivaces comme la Veronica spicatas sp incana, la renouée de l’Himalaya, le romarin officinal, la Gazania ou encore l’iris barbus.

Le Pinus mugo ‘Humpy’ peut également être un excellent compagnon de par sa petite taille et ses aiguilles qui s’accorderont bien avec le feuillage de l’Azorella trifurcata.


Video: Conseils jardinage: alstroemeria lys incas: comment faire la taille et lentretien:Plante vivace (Juin 2021).