Fleurs du jardin

Hordeum jubatum : l’orge à crinière


L’orge à crinière en résumé :

Nom latin : Hordeum jubatum
Nom commun : Orge à crinière
Famille : Poacées
Type : Graminée

Port : Touffe arquée
Hauteur : 30 cm (jusqu’à 80 cm en floraison)
Densité de plantation : 6 à 8 pieds/m²
Exposition : Ensoleillée
Sol : Tout type, mais bien drainé

Floraison : Juillet, août

Hordeum jubatum est une graminée annuelle fleurissant l’été. Ses épillets rose saumon aux longues barbes soyeuses sont un ravissement pour les yeux. L’orge à crinière doit d’ailleurs son nom à ses fleurs originales qui la font ressembler à la céréale.

Plantation de l’Hordeum jubatum

L’orge à crinière se plaît dans tous les types de sols pourvu qu’ils soient bien drainés.

  • Son habitat naturel d’origine lui permet de pousser même dans les régions côtières salines.

En revanche, elle doit être plantée en plein soleil pour s’épanouir pleinement. Il n’y a pas de préparation spécifique à prévoir avant de la planter.

  • Au printemps, creusez un trou d’une dizaine de centimètres de profondeur et insérez le pied de la graminée.
  • Ensuite, il ne reste plus qu’à combler le trou en tassant suffisamment bien les racines pour que le vent ne déchausse pas la plante.

Entretien de l’orge à crinière

En tant que plante annuelle, cette graminée ne demande presque pas d’entretien. Vous pouvez rabattre les chaumes en début de printemps et laisser les nouvelles pousses faire leur apparition.

Multiplication de l’Hordeum jubatum :

Comme beaucoup de plantes annuelles, l’orge à crinière se ressème sur place spontanément et généreusement.
Néanmoins, si vous désirez la multiplier afin de la planter dans un autre endroit de votre jardin, vous pouvez réaliser vos propres semis. Pour ce faire, vous devez :

  1. récupérer les graines lorsqu’elles sont arrivées à maturité ;
  2. les semer fin février, début mars en godets dans un mélange terreau/sable ;
  3. placer ces derniers sous un châssis froid (petit abri vitré qui protègera votre culture des gelées tardives) ;
  4. repiquer vos jeunes plants lorsqu’ils sont sortis de terre.

Maladies et ravageurs :

Résistante, l’orge à crinière craint peu les maladies et n’attire pas les insectes ravageurs.

Emploi et association

Pour profiter pleinement des charmes offerts par les délicates fleurs de l’orge à crinière, il est préférable de la planter en groupe, en premier plan d’un massif.

  • Vous pourrez alors assister au magnifique spectacle des épillets dansant au gré du vent.

Pour accompagner Hordeum jubatum, vous pouvez choisir d’autres graminées comme le Pennisetum, la Lagurus ovatus (queue‑de‑lièvre) ou la brize (Briza media). Côté vivaces, optez pour l’Achillea tomentosa (achillée), la lavande ou encore l’Eryngium alpinum (chardon des Alpes) dont les fleurs se marieront parfaitement à celles de l’orge à crinière.

Conseil malin : pour un effet champêtre, mélangez les graines d’orge à crinière avec d’autres graines de plantes annuelles (coquelicots, bleuets, etc.). Vous obtiendrez alors une magnifique prairie fleurie.


Crédits :IgorLitvinzev,Tatiana Alex


Video: Allah Tala K 99 Names - With Tafseer - Heera Gold - 2018 (Juin 2021).