Jardinage

Une jardinière en fleurs au printemps


Quelles fleurs planter dans une jardinière de printemps ? Vivaces, bulbes et annuelles se marient en faveurs de potées colorées.

Découvrez notre sélection de plantes en fleurs de mars à juin pour orner le jardin, la terrasse ou le balcon !

Jardinière de vivaces et d’aromatiques

Pourquoi ne pas mêler les fleurs vivaces et les aromatiques ? Vous alliez ainsi l’utile à l’agréable et vous pouvez marier de délicieux feuillages avec des floraisons colorées.

Pour annoncer le printemps, rien de tel que la primevère ! Dès le mois de mars, elle ouvre de belles petites fleurs simples jaune crème au cœur doré.

Accompagnez-la d’un feuillage intense comme celui du basilic pourpre. Il ressemble en tout point au basilic vert sauf qu’il dispose d’une couleur rouge foncé légèrement violacée.

En termes de saveur, il évoque la cannelle, l’anis et la menthe ! Au soleil, on choisit plutôt des aromatiques comme du thym et du romarin qui supportent bien un substrat sec, léger, voire pauvre.

On les accompagne d’une aubriète. Bleues, roses, violettes ou blanches, ses petites fleurs apparaissent d’avril à juin.

Des annuelles et des conifères nains

On sort des sentiers battus avec une jardinière originale qui mélange les traditionnelles annuelles et des conifères de petite taille.

En effet, si les conifères évoquent plutôt de grands arbres, il existe des variétés naines très petites, qui se glissent facilement dans un pot. C’est le cas du sapin de Corée nain ! Mesurant 30cm de haut et de large, il forme une petite boule compacte, garnie d’aiguilles vert foncé, plus claires au recto. Au printemps, ses bourgeons roses le rendent très décoratif.

On l’accompagne de fleurs annuelles dont la légèreté va contraster avec l’intensité du feuillage. Les myosotis, en fleurs dès le mois d’avril, proposent des teintes allant du bleu au rose, en passant par le violet.

Dans un style plus champêtre, on mise sur la crépide et ses fleurs blanches ressemblant à des marguerites.

Une jardinière de printemps à l’ombre

Quid de la jardinière à l’ombre ? Qui dit ombre ne veut pas dire sans fleurs ! Le myosotis du Caucase sera idéal car il offre de petites fleurs bleues d’avril à mai et de belles feuilles nervurées, vert tendre et en forme de cœur. Il se plaît à l’ombre, dans une terre fraîche et assez riche. Il sera volontiers accompagné par des vivaces aux feuillages décoratifs comme des fougères, des hostas ou des heuchères.

La culture en jardinière induit un substrat qui sèche plus vite ! Ces essences aimant un sol frais, il conviendra de les arroser régulièrement, tout en prenant soin de vider la soucoupe entre chaque apport d’eau.

Pour apporter un peu de couleur à l’ensemble, pensez au cyclamen coum rose qui fleurit de janvier à avril. Ses petites fleurs rose vif se marient parfaitement avec les variétés pourpres d’heuchères.

Une jardinière de printemps au soleil

Au soleil, on mise sur des plantes qui supportent bien un substrat sec pour ne pas avoir à arroser tous les deux jours. C’est le cas de l’auricule des jardins, une variété de primevère formant des rosettes de feuilles épaisses vert-gris qui sembleraient presque succulentes.

Au printemps, au bout de tiges dressées se tiennent des fleurs aux pétales arrondis. La couleur varie en fonction de la variété et est parfois bicolore. Pensez à planter des bulbes à l’automne qui fleuriront au printemps suivant : les jacinthes, les tulipes, les narcisses ou encore les muscaris.

Certaines annuelles fleurissent tôt, comme les pâquerettes ou les pensées. Pour illuminer la fin du printemps, misez sur des suspensions garnies de géraniums rouges ou roses qui restent indémodable.

Pour changer un peu, choisissez un géranium blanc comme le géranium lierre ‘Blanche Roche’ et sa floraison double immaculée blanche-rosée !


Video: Planter une jardinière de fleurs (Juin 2021).