Jardinage

Bouillie bordelaise : un traitement efficace


La bouillie bordelaise est un produit de traitement fongicide efficace et autorisé en agriculture biologique.

Elle est largement utilisée pour le traitement des plantes, légumes ou fruitiers du jardin.

Le respect des doses et de l’utilisation de ce produit est néanmoins nécessaire pour ne pas contaminer la nature.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Intérêt, usage : Fongicide, algicide
Composition : Eau, sulfate de cuivre et chaux
Principales plantes concernées : Vigne, fruitiers, pomme de terre, tomates

Qu’est-ce que la bouillie bordelaise ?

C’est un fongicide de couleur bleue à base de sulfate de cuivre et de chaux.

Elle est utilisée de préférence en pulvérisation et sert à lutter contre la plupart des formes de maladies cryptogamiques, c’est à dire les champignons et couramment utilisée contre le mildiou, la tavelure, la cloque des fruits, les chancres ou encore la moniliose.

La dose à respecter doit être comprise entre 10 et 20g par litre d’eau et ne doit surtout pas être dépassée.

Quand utiliser la bouillie bordelaise ?

Le premier traitement à la bouillie bordelaise a lieu en fin d’hiver. C’est à cette époque, lors du grand nettoyage d’hiver, qu’on va éliminer les champignons qui auraient hiverné au milieu de la végétation.

Elle s’utilise de manière courante au printemps, lorsque les maladies se développent.

  • C’est en effet lorsque le temps est chaud et l’humidité encore présente que les champignons ont tendance à se développer.

La bouillie bordelaise s’utilise également à l’automne, après la chute des feuilles.

En effectuant une pulvérisation à cette période ont évite que la maladie concernée passe durablement l’hiver au jardin.

  • Il est important de détruire toutes les feuilles malades tombées au sol au préalable.
  • On peut alors pulvériser la bouillie bordelaise sur toute la ramure, le tronc et éventuellement les zones alentours.

A utiliser dès qu’il faut lutter de façon préventive contre les maladies cryptogamiques (champignons).

On retrouve principalement :

  • mildiou,
  • tavelure,
  • cloque du pêcher
  • chancre.
  • pourriture des fruits, la moniliose

Il est presque inutile de pulvériser de la bouillie lorsque le champignon a déjà fait son apparition car son effet est avant tout préventif.

Mais on peut considérer qu’une pulvérisation lorsque la maladie a fait son apparition peut limiter son développement.

Utilisation de la bouillie bordelaise

Les arbres fruitiers :

On traite à la bouillie bordelaise de manière préventive, à l’automne lorsque les feuilles tombent.

On renouvelle le traitement en fin d’hiver après la taille afin de protéger les plaies des champignons.

  • Commencez par ramasser les feuilles mortes puis à les brûler avant d’effectuer une pulvérisation de bouillie bordelaise.
  • A la fin de l’hiver ou au tout début du printemps, juste avant l’apparition des premiers bourgeons.
  • Dans les 2 cas, il est fortement conseillé de renouveler l’opération 2 à 3 fois à 15 jours d’intervalle.
  • A lire aussi : comment traiter la pourriture des fruits, la moniliose ?

La pomme de terre , la tomate et le fraisier :

A partir du mois de mai, à raison d’une pulvérisation tous les 15 jours.

Ce traitement est indispensable car ces légumes sont les plus sensibles aux mildiou et une contamination pourrait condamner la récolte.

  • Arrêtez le traitement quelques semaines avant la récolte.
  • A lire aussi :culture et entretien de la pomme de terre, de la tomate, du fraisier
  • A lire : le mildiou de la tomate

La vigne :

Elle est très sensible au mildiou et mérite donc un traitement systématique au printemps et à l’automne.

C’est d’ailleurs de là que vient sa dénomination « bordelaise ».

Le traitement doit commencer dès le mois d’avril et s’étendre jusqu’à la fin du mois de juillet avec une pulvérisation de bouillie tous les 15 jours environ et systématiquement après une forte période pluvieuse.

  • A lire aussi : culture et entretien de la vigne, et taille de la vigne

A lire aussi sur les maladies et parasites :

  • Lutte contre les pucerons
  • Anti-chenilles efficace et bio
  • Lutte contre le mildiou
  • Traitement contre la tavelure
  • Lutte contre la cloque du pêcher
  • Lutte contre le chancre

Bien qu’autorisée en agriculture biologique, il est fortement recommandé de ne pas dépasser les doses prescrites.

Évitez également une utilisation trop fréquente, car elle deviendrait dans ce cas un élément de contamination.

©DLeonis, ©kataklinger


Video: Pourquoi je nutilise pas de bouillie bordelaise (Juin 2021).