Fleurs du jardin

Bugle rampante : un joli couvre-sol


Bugle rampante en résumé :

Nom latin : Ajuga reptans
Nom commun : Bugle rampante
Famille : Lamiacées
Type : Vivace

Port : Tapissant
Hauteur : 15 à 20 cm
Densité de plantation : 6 à 8 pieds par m²
Exposition : Mi-ombre
Sol : Frais et humifère

Floraison : Juin à août

La bugle rampante est une plante vivace tapissante. Elle recouvre rapidement le sol d’un joli tapis de verdure qui se pare de belles fleurs mauves en été. Particulièrement vigoureuse lorsqu’elle est bien implantée, elle est parfaitement adaptée aux jardiniers débutants.

Plantation de la bugle rampante

L’Ajuga reptans se plaît dans tous les types de sol. Cependant, ce dernier doit être frais, bien drainé et humifère. Même si elle peut tolérer une ombre totale, la meilleure exposition reste cependant mi‑ombragée.
Lorsque vous avez choisi l’endroit idéal pour planter votre bugle rampante, il suffit de suivre les étapes suivantes :

  1. Amendez la terre par un ajout de terreau ou de compost bien décomposé.
  2. Travaillez le sol sur une dizaine de centimètres de profondeur. Les racines de l’Ajuga reptans n’iront pas plus loin.
  3. Plantez vos godets en les espaçant de 40 cm. Toutefois, si vous souhaitez un résultat plus rapide, vous pouvez rapprocher les plants entre eux.
  4. Effectuez un premier arrosage généreux.

À noter que la meilleure période de plantation est en début d’automne.

Entretien de l’Ajuga reptans

Un des nombreux avantages de la bugle rampante est qu’elle ne demande presque pas d’entretien. La taille n’est pas nécessaire, sauf si vous trouvez les fleurs fanées inesthétiques.
Enfin, sans être envahissante, cette vivace couvre‑sol s’étale facilement. Vous serez peut‑être amené à devoir la circonscrire dans sa zone de pousse.

Multiplication

La période idéale pour multiplier la bugle rampante est en début d’automne. Vous pouvez éventuellement le faire au printemps, mais dans ce cas, il faudra surveiller l’arrosage.

La meilleure technique pour obtenir de nouveaux pieds est de diviser la plante.

Pour cela, il n’est pas nécessaire de l’arracher complètement. En fait, à l’aide d’une fourche‑bêche ou même d’un transplantoir, il suffit d’ôter les plantules enracinées autour du pied d’origine. Ensuite, il ne reste plus qu’à repiquer vos nouveaux plants en suivant nos conseils de plantation.

Maladies et ravageurs :

La bugle rampante n’est pas la cible des ravageurs ou des parasites. En revanche, elle peut être sensible à l’oïdium.

Emploi et association

L’Ajuga reptans est une plante qui se pliera à toutes vos envies, tant que vous lui fournissez les conditions dont elle a besoin pour croître. Vous pouvez ainsi l’utiliser pour garnir les abords d’un massif, compléter une mix‑border ou encore pour embellir vos rocailles. À noter que c’est également la plante idéale pour garnir les pieds de vos arbres et arbustes.

Elle peut être associée à de nombreuses autres vivaces rampantes telles que l’orpin, le lamier, la renouée, la joubarbe, etc. Elle peut aussi venir en couverture de bulbeuses telles que les narcisses, les perce‑neige ou encore les jacinthes.

Quelques cultivars intéressants de bugle rampante

  • ‘Atropurpurea’ : son magnifique feuillage pourpre permet de créer des contrastes intéressants en massif ou bordure.
  • ‘Burgundy Glow’ : très originale grâce à ses feuilles panachées de blanc et de rose. Ce cultivar est un peu moins vigoureux que les autres.
  • ‘Alba’ : elle se différencie des autres grâce à sa floraison blanche.
  • ‘Multicolor’ : à l’instar de la ‘Burgundy Glow’, elle offre un joli feuillage panaché de jaune et de vert. Elle s’étend moins que ses congénères.


Video: Pas de panique: habiller un talus - Silence, ça pousse! (Juin 2021).