Jardinage

Le pourpier de mer : un arbuste de rivage


Le pourpier de mer en résumé :

Nom latin : Atriplex halimus
Noms communs : Pourpier de mer, arroche marine
Famille : Chénopodiacées
Type : Arbuste

Port : Buissonnant
Hauteur : 1,50 à 2 m
Largeur : 2 à 3 m
Exposition : Ensoleillée
Sol : Tout type
Feuillage : Semi-persistant
Floraison : Juin-juillet, mais insignifiante

Le pourpier de mer est, comme son nom l’indique, un arbuste qui se plaît sur le littoral.

Il est d’ailleurs très répandu sur les côtes atlantiques et méditerranéennes. Ses petites feuilles aux teintes gris bleuté résistent effectivement très bien aux embruns ; ces micro-gouttelettes d’eau de mer chargées en sel.

Si vous cherchez une plante de bord de mer pour un massif ou une haie, l’Atriplex halimus répondra à vos attentes.

Plantation du pourpier de mer

Atriplex halimus s’adapte à tous les types de sol. Il résiste bien au calcaire et supporte les terres sableuses. En revanche, pour croître dans de bonnes conditions, il faut lui fournir une exposition ensoleillée.
Pour une meilleure reprise, effectuez la plantation en automne. Pour planter votre pourpier de mer, vous devez :

  • Creuser un trou de 30 cm de profondeur minimum.
  • Décompacter la motte une fois sortie de son pot. Les racines s’étaleront plus facilement et ne formeront pas de chignon.
  • Installer le pied, et reboucher le trou en prenant garde à ne pas enterrer le collet (zone intermédiaire entre la tige et la racine). Pensez également à bien tasser, afin que le vent ne vienne pas déloger l’arbuste.

Si vous souhaitez une haie de pourpier de mer, alors espacez chaque pied de 1 mètre à 1,20 mètre.

Entretien du pourpier de mer

L’Atriplex halimus ne demande pas d’entretien particulier.

L’été suivant la plantation, l’arrosage devra être surveillé en cas de sécheresse. Ensuite, une fois installé, le pourpier y résistera très bien.

Si vous souhaitez procéder à une taille, vous pouvez le faire après la floraison ou au tout début du printemps.

Multiplication du pourpier de mer :

Pour multiplier votre arbuste, vous pouvez soit :

  • prélever les rejets à la base du pied pour ensuite les replanter ;
  • effectuer un bouturage en début d’été.

Maladies et ravageurs

Le pourpier de mer résiste bien aux maladies et n’est pas sensible aux ravageurs.

Emploi et association

Que ce soit en massif ou en pot, en haie ou isolé, le pourpier de mer se prêtera à toutes vos idées de création.
Si vous souhaitez l’installer dans un massif ou le planter dans une haie, alors vous pourrez l’associer avec :

  • Eleagnus x ebbingei. Son feuillage est assez proche de celui de l’Atriplex halimus quoique plus grand. Il existe également de nombreux cultivars aux coloris variés (‘Limelight’, ‘Gilt Edge’, ‘Maculata’). Idéal pour former une haie ou compléter un massif.
  • Dodonea viscosa. Il résiste lui aussi aux conditions de vie sur les côtes. Ses feuilles vert cuivré s’harmoniseront avec celles du pourpier. Il existe également en version pourpre sous le cultivar ‘Purpurea’.
  • Photinia. Son jeune feuillage rouge vif et ses fleurs apporteront une touche originale pour une haie par exemple.
  • Escallonia. Ses feuilles coriaces vert brillant contrasteront parfaitement avec le feuillage du pourpier de mer. Ses petites fleurs estivales apporteront également un peu de fantaisie à vos créations.

Le saviez‑vous ?

Les feuilles du pourpier de mer sont comestibles. Elles sont chargées de sels minéraux et se récoltent toute l’année, en fonction des besoins.


Video: TOUT SAVOIR SUR LES CYCLAMENS: HISTOIRE, BOTANIQUE, USAGES, CULTURE, PLANTATION (Juin 2021).