Potager et légumes

Tomate ‘Noire de Crimée’ : plantation et entretien


La tomate comprend de très nombreuses variétés et certaines d’entre elles se font plus remarquer que d’autres.

Tel est le cas de la tomate noire de Crimée.

À lire aussi : bien cultiver la tomate

Origines de la tomate Noire de Crimée

Comme son nom l’indique, elle provient de la Crimée ; une péninsule située au sud de l’Ukraine. Sa couleur pourpre foncé caractéristique est également à l’origine de son appellation.

Ce n’est que depuis une trentaine d’années que la tomate noire de Crimée est présente dans nos potagers. Cependant, ses gros fruits charnus (pouvant atteindre 500 g.), à la saveur douce et contenant peu de pépins lui garantissent un succès qui ne faiblit pas au fil du temps.

Plantation de la Noire de Crimée

Semis :

  • en avril, faites tremper vos graines durant une journée ;
  • semez‑les dans des godets et placez ces derniers sous un châssis froid ;
  • une fois levés, plantez les jeunes pieds en pleine terre.

Conseil malin :

utilisez des bouteilles d’eau en plastique comme godets. Les plants créeront alors de longues racines capables d’aller chercher les minéraux en profondeur.

  • À lire : réussir le semis de tomate

Plantation :

Qu’ils proviennent du commerce, ou que vous les ayez cultivés vous‑même, plantez vos pieds de tomates en mai en les espaçant de 40 à 50 cm chacun.

Pour une meilleure reprise, inclinez légèrement les plants et enterrez la base de leur tige jusqu’aux premières feuilles. Cette partie créera de nouvelles racines et apportera de la vigueur au pied.

Conseil malin :

Pensez à tuteurer vos tomates noires de Crimée au moment de la plantation pour ne pas abîmer les racines.

Culture et entretien

Comme toutes les tomates, la noire de Crimée a besoin d’eau. Arrosez‑la régulièrement au pied et ne mouillez pas le feuillage.

Lorsque les fruits apparaissent, commencez à effeuiller légèrement vos pieds de tomates en retirant les feuilles du bas. En faisant cela, les tomates mûriront plus vite.

Conseil malin :

Attention toutefois à ne pas être trop sévère dans la taille, car c’est le feuillage qui fait également vivre la plante.

Maladies et ravageurs

La maladie principale de la tomate noire de Crimée est le mildiou. Côté parasites, ce sont surtout les chenilles de la noctuelle et la mouche blanche (également appelée aleurode) qui s’attaquent aux plants.

Récolte et conservation

La tomate noire de Crimée se récolte à partir de la mi­‑juillet jusqu’à la fin octobre.

Pour profiter pleinement des bienfaits nutritifs des fruits, il est préférable de les prélever en fonction de vos besoins. En cas d’excédents, vous pourrez les stocker environ une semaine au réfrigérateur.

La Noire de crimée en cuisine

Le fruit charnu de la tomate noire de Crimée et sa saveur douce en font un excellent candidat pour vos salades estivales.

La couleur foncée de sa chair apportera d’ailleurs un léger contraste avec les autres ingrédients.


Pour aller plus loin :

  • Tout savoir sur la culture de la tomate
  • Nos recettes à base de tomates
  • Comment cultiver les tomates en pot ?


Video: La tomate Noire de Crimée (Mai 2021).