Jardinage

Oléaria : un arbuste idéal en bord de mer


Olearia en résumé :

Nom latin : Olearia traversii
Nom commun : Oléaria
Famille : Composacées
Type : Arbuste

Port : Arrondi
Hauteur : 3 m
Largeur : 1,50 à 2 m
Exposition : Ensoleillée
Sol : Léger, humifère

Feuillage : Persistant
Floraison : Juillet, août

L’Olearia traversii est un joli arbuste de bord de mer. Sa taille compacte est idéale pour un petit jardin. Son feuillage persistant vert brillant ainsi que ses petites fleurs blanches estivales en panicules sauront ravir vos yeux lors de vos instants détentes en extérieur. (©Phil Bendle)

Plantation de l’oléaria

D’une manière générale, privilégiez une plantation en automne. L’arbuste aura alors plus de temps pour créer un système racinaire qui pourra résister à un éventuel manque d’eau l’été suivant.

Planter au printemps est possible, mais moins écologique. Il faudra effectivement veiller à ce que l’arrosage soit régulier. Enfin, pour une bonne croissance, l’oléaria doit être planté au soleil.

En massif ou en haie :

  • Creusez un trou d’au moins 30 cm de profondeur.
  • Incorporez de la matière organiqueet mélangez‑la avec la terre. Vous pouvez utiliser du compost, du terreau ou du fumier bien décomposé.
  • Installez le pied d’Olearia traversii et rebouchez le trou en prenant soin de ne pas enterrer la partie située entre les racines et la tige appelée le collet.

Si vous souhaitez créer une haie, vous devez respecter une distance de plantation de 1 mètre à 1,20 mètre entre chaque sujet.

Oléaria en pot et en bac :

La plantation en bac ou en pot diffère peu d’une plantation en pleine terre. Vous devrez seulement veiller à ce que l’eau s’évacue correctement et pour cela, déposez une couche de drainage (graviers, billes d’argile, pouzzolane, etc.) au fond du pot avant d’ajouter la terre ou le terreau. Pensez également à la prise au vent et vérifiez que votre arbuste est bien stable.

Entretien et multiplication de l’oléaria

Olearia traversii ne demanda pas beaucoup d’entretien. Si vous l’avez planté en pleine terre, il faudra simplement surveiller l’humidité du sol le premier été suivant la plantation.

Pour une culture en bac ou en pot, un léger apport d’engrais en automne (phosphate et potassium) et au printemps (azote) sera nécessaire. L’arrosage sera également à surveiller.

Si vous souhaitez tailler votre arbuste, vous pouvez le faire après la floraison.

Concernant la multiplication de l’oléaria, le plus simple est de procéder par bouturage en fin d’été. (©Phil Bendle)

Maladies et ravageurs :

L’oléaria est résistant aux maladies. En revanche, côté parasites, les cochenilles peuvent poser problème.

Emploi et association

Vous pouvez utiliser l’oléaria de très nombreuses façons : en massif, en bac ou pot, isolé, en groupe ou en haie. Vous avez l’embarras du choix. Si vous optez pour une plantation en massif ou en haie, l’oléaria peut être associé avec les arbustes suivants :

  • Pourpier de mer : petites feuilles gris bleuté semi­‑persistantes. Résiste bien au calcaire, au sol sableux et aux embruns. Parfait pour une plantation en bord de mer.
  • Eleagnus x ebbingei : feuillage persistant vert foncé brillant sur le dessus et argenté en dessous. Port arrondi et compact. Arbuste idéal pour constituer une haie.
  • Arbre aux fraises : très original grâce à ses fruits et son bois décoratif. Feuillage persistant, floraison blanche simultanément à la fructification en automne, hiver. Tolère les sols calcaires, mais nécessite une situation ensoleillée.

©Phil Bendle


Video: Planter une haie multi-variétale (Juin 2021).