Animaux

Comment nettoyer les oreilles de votre chien ?


Le nettoyage régulier des oreilles de votre toutou est essentiel. Il évite en effet, l’accumulation de saletés ou de cérumen dans le conduit auditif et toutes les complications qui pourraient lui faire perdre l’audition.

Voici comment nettoyer les oreilles de votre chien avec les produits appropriés et les bons gestes.

Pourquoi nettoyer les oreilles de votre chien ?

L’oreille de votre chien est un lieu humide, chaud et protégé. Par conséquent, ce nid douillet est idéal pour abriter rougeurs, otites, infections bactériennes, dermatites, parasites externes (tiques et puces) et épillet. Sans un nettoyage régulier, votre chien est donc susceptible de développer des maladies auriculaires très douloureuses et de perdre l’usage de ce sens particulièrement développé et important.

Avec quoi les nettoyer ?

Vous devez avoir à portée de main tous les accessoires et produits utiles en tenant compte de la morphologie des oreilles de votre chien (tombantes, poilues, etc.).

  • Des compresses stériles ou des carrés de coton Pads (car ils ne peluchent pas).
  • Une pince à épiler et un crochet à tique.
  • Une brosse cadre pour retirer l’excédent de poils.
  • Une paire de ciseaux ou une tondeuse.
  • Des mouchoirs en papier.
  • Des soins auriculaires à usage vétérinaire sous forme de lotion aqueuse ou de lait (Marque Virbac Epi-Otic, Otifree ou Biocanina par exemple).

💡La petite astuce

La promesse d’une friandise aide à intervenir sur cette zone sensible et fragile. Si ce n’est pas le cas, le chien doit être muselé avec un lien pour assurer votre sécurité.

Comment nettoyer les oreilles du chien ?

Avant toute application du soin auriculaire, une inspection du pavillon et du conduit auditif est indispensable pour détecter toutes les anomalies. Et pour les chiens qui ont les oreilles tombantes et très velues (cocker, cavalier King Charles, etc.), les poils doivent être soigneusement brossés, voire coupés ou tondus.

  • Premièrement, pour vous assurer que tout va bien, tirez la pointe de l’oreille et retournez-là pour dégager la cavité auriculaire.
  • Deuxièmement, démêlez les poils avec la brosse cadre ou coupez les poils gênants pour pouvoir faire un examen général de l’oreille.
  • En cas de rougeurs, d’écoulements noirs ou purulents, d’odeur nauséabonde ou d’une réaction très agressive de votre chien, renoncez au nettoyage et consultez un vétérinaire rapidement.
  • Si tout vous semble normal, vous pouvez passer à l’étape du nettoyage.

Avec les bons gestes

Lorsque la cavité de l’oreille est bien dégagée, la manipulation est très simple :

  • Pour commencer, versez quelques gouttes de produit dans le conduit auditif du chien.
  • Puis en vous aidant de votre pouce et de votre index, faites prendre à l’oreille la forme d’un entonnoir et massez-là délicatement pour décoller les impuretés et le cérumen.
  • Ensuite, avec la compresse ou le carré de coton Pad, nettoyez le pavillon et le conduit auditif.
  • Pour finir, séchez l’oreille avec un mouchoir en papier.

La fréquence du nettoyage :

De façon générale, un entretien mensuel est suffisant. Cependant, certaines races de chien ont besoin d’une surveillance plus importante, car leurs oreilles sont prédisposées à être plus vulnérables.

  • Le cocker et les chiens de chasse, car leurs oreilles sont tombantes.
  • Le berger allemand, car son conduit auditif est très long.
  • Le caniche et le bichon (frisé et maltais), car leurs poils au niveau des oreilles sont très abondants.
  • Le labrador, car il sécrète beaucoup de cérumen.
  • Les races brachycéphales (boxer, bouledogue français…), car elles ont tendance à développer des dermatites et des allergies alimentaires.

Conseil malin

Lors de vos déplacements avec votre chien, utilisez des lingettes imprégnées de solution auriculaire pour nettoyer les oreilles de votre chien. C’est pratique en attendant un soin plus approfondi !

L.D.


Video: COMMENT LAVER SON CHIEN? TUTO HYGIÈNE CHIENCHIOT (Juillet 2021).