Jardinage

Les 3 meilleurs engrais naturels à faire soi-même


Les engrais naturels promettent des végétaux vigoureux sans altérer l’environnement. Issus de matières végétales, minérales ou animales, ils donnent un coup de boost aux plantes ornementales et au potager.

Découvrez les 3 meilleurs engrais naturels à faire soi-même pour le jardin !

Des plantes en bonne santé

Pour bien pousser, dévoiler de belles fleurs, offrir des fruits et ne pas succomber aux maladies, les plantes ont besoin de soleil, d’eau et de nutriments. En fonction des exigences de chaque végétal, il est facile de choisir un emplacement adapté, plus ou moins ensoleillé. Il en va de même avec un substrat plus ou moins frais et des arrosages réguliers.

En ce qui concerne les nutriments, il est souvent nécessaire de faire des apports d’engrais. On proscrit les engrais chimiques qui détruisent la vie microbienne et finissent par appauvrir le sol ! Misez plutôt sur des engrais naturels à fabriquer soi-même !

Les nutriments essentiels

Les plantes ont besoin de trois nutriments : l’azote (N), le phosphore (P) et le potassium (K). L’azote sert à la croissance des feuilles et des tiges alors que le phosphore promet de belles fleurs et une fructification abondante. Le potassium quant à lui renforce les végétaux et leur permet d’être plus résistants face aux maladies et nuisibles. A cela s’ajoute des éléments tels que le fer, le calcium, le magnésium ou le soufre.

Les 3 meilleurs engrais pour le jardin

Le compost :

C’est l’engrais organique phare du jardin ! Le compost est bénéfique pour les plantes car il combine de multiples bienfaits. Par exemple, les peaux de banane sont riches en potassium, en phosphore et en calcium. Le marc de café génère de l’azote tout comme les déchets verts (gazon, fanes de radis, épluchures…). Ainsi, en combinant tous ces résidus vous obtenez un cocktail sur-vitaminé pour vos plantes !

Ceux qui ont un jardin pourront construire leur silo à compost alors que les personnes en appartement profiteront de modèles adaptés pour le balcon ou pour l’intérieur. Vous pouvez mettre individuellement des peaux de banane au pied des plantes à fleurs et du marc de café pour les plantes terre de bruyère. Pour les tomates, privilégiez les têtes de poisson, les coquilles d’œufs ou encore le bicarbonate de soude.

Le purin d’ortie :

Si le purin d’ortie est tant utilisé au jardin, ce n’est pas pour rien ! Il est très riche en azote et sert également de répulsif contre bon nombre de parasites comme les pucerons. On l’utilise aussi comme activateur de compost. Il est donc utile pour faire pousser vos plantes, les renforcer, prévenir certains nuisibles voire les repousser. Sa préparation est très simple ! Il vous suffit de vous armer de gants et de partir à la cueillette aux orties. Ramassez 1kg d’ortie puis hachez-les grossièrement. Placez-les dans un sachet en tissu ou tout autre contenant laissant passer l’eau mais gardant les orties en place. Mettez le sachet dans une bassine que vous remplissez de 10L d’eau. Laissez macérer en prenant soin de remuer une fois par jour avec un bâton. Tant que des petites bulles remontent à la surface, c’est que la préparation n’est pas encore prête. Grâce au sachet en tissu, pas besoin de filtrer ! Vous n’avez qu’à verser votre mixture dans des bouteilles ou des bidons. Chaque printemps au potager, pulvérisez-le sur les plantes dilué à 10% dans de l’eau de pluie. Vous pouvez aussi le diluer de la même manière en l’utilisant en eau d’arrosage deux fois par mois pendant la période de végétation des plantes ornementales, notamment celles en pot !

  • À lire aussi : faire son purin d’ortie

Les cendres de bois :

Vous avez une cheminée, un poêle ou un insert ? A la bonne heure ! Riches en calcium, en potasse, en silice, en magnésium et en phosphore, les cendres de bois complètent bien les vertus du purin d’ortie.

Attention, il doit s’agir de bois non traités, sans peinture ni vernis, afin de ne pas mettre de substances toxiques dans votre sol. Récupérez alors les cendres et laissez-les refroidir avant de les passer au tamis.

N’hésitez pas à les stocker dans des sacs pour les épandre quand bon vous semble. Il ne vous reste plus qu’a en étaler au pied des végétaux en griffant le sol pour les faire pénétrer. Le phosphore aidant à la production de fleurs et de fruits, cet engrais est idéal au pied des fruitiers, des plantes à fleurs et au potager.

  • À lire aussi : cendre de bois au jardin et au potager


Video: Un engrais à tomates (Juin 2021).