Jardinage

Dodonea : un arbuste au feuillage original


Dodonea viscosa en résumé :

Nom latin : Dodonea viscosa
Nom commun : Dodonée
Famille : Sapindacées
Type : Arbuste

Port : Buissonnant
Hauteur : 3 à 4 m
Largeur : 1,50 à 2 m
Exposition : Ensoleillée
Sol : Tout type

Floraison : Estivale, mais peu visible

Les dodonées ou Dodonea en latin sont des arbustes persistants au feuillage fin et allongé pouvant rappeler celui du saule. La floraison quasi inexistante n’est pas leur atout principal.

En revanche, elles sont capables de croître dans tous les sols et conviennent parfaitement au climat côtier. On la retrouve d’ailleurs fréquemment sur les rivages méditerranéens et atlantiques.

Plantation de Dodonea viscosa

Les dodonées peuvent être plantées aussi bien en pleine terre qu’en bac. Idéalement, la plantation doit se faire en automne pour une meilleure reprise.

Si le genre botanique Dodonea se contente de tous les types de sol, il nécessite cependant une exposition ensoleillée pour s’épanouir. De plus, peu rustique, il ne supporte pas les températures inférieures à -2 °C. Une culture dans une région où les hivers sont rigoureux est donc déconseillée.

En pleine terre

Pour faciliter la reprise et permettre aux racines de se développer sans encombre, creusez un trou de bonne taille pour accueillir la motte de votre dodonée.

Cette dernière se plaisant dans les sols pauvres, il n’est pas nécessaire de faire un apport de matière organique. En revanche, si votre sol est à tendance hydromorphe et qu’il retient l’eau, l’ajout de sable ou de graviers facilitera le drainage.

Enfin, lorsque le pied est installé, rebouchez le trou en veillant à ne pas enterrer le collet de l’arbuste (partie généralement plus claire du tronc, située un peu au‑dessus des racines).

En bac

Pour une plantation en bac, il suffit de déposer une couche de drainante au fond du pot avant de rajouter un mélange de terre, de sable et de terreau. Pour le drainage, vous pouvez choisir du gravier, des billes d’argile, de la pouzzolane, etc.

Ensuite, positionnez la motte au centre du bac et rebouchez le trou en faisant toujours attention au collet.

Entretien de la dodonée viscosa

Peu chronophages, les dodonées ne demandent pas beaucoup d’attention. Planté en pleine terre, il faut simplement veiller à ce que l’arbuste ne manque pas d’eau le premier été suivant la plantation.

Pour une culture en pot, l’arrosage doit également être surveillé, sans être excessif. Attendez que la terre sèche entre deux apports en eau. Pour une bonne croissance, apportez également un peu d’engrais au printemps et en automne. Prévoyez également un rempotage tous les 3 à 4 ans en fonction de la taille du pot.

Si vous voulez multiplier votre pied de Dodonea, vous pouvez procéder à un bouturage en fin d’été. À noter que si les fleurs ne sont pas très significatives, elles produisent néanmoins des graines que vous pouvez tenter de ressemer.

Maladies et ravageurs de Dodonea

De nature résistante, la dodonée n’est pas sensible aux maladies et ravageurs.

Emploi et association

Les Dodonea supportent les tailles sévères et répétées. Elles sont donc tout indiquées pour créer une haie. Cependant, vous pouvez également les planter en massif ou en bac. Quel que soit votre choix, si vous souhaitez accompagner votre dodonées, vous pouvez opter pour l’Olearia traversii, l’Eleagnus x ebbingei, le pourpier de mer, l’arbousier ou encore le Photinia.

Enfin, sachez que les dodonées existent en deux coloris de feuillage : vert cuivré (D. viscosa) et pourpre (D. viscosa ‘Purpurea’).

Vous pouvez donc les associer entre elles pour une haie variée et originale par exemple.


Video: Photinia: plantation et entretien - Jardinerie Truffaut TV (Mai 2021).