Jardinage

La tanaisie au jardin : bienfaits et utilisation


Purin, macération, infusion, décoction… La tanaisie au jardin a de nombreuses vertus ! Répulsive et fongicide, elle n’en reste pas moins une fleur intéressante pour la biodiversité.

À lire aussi :

  • Corne broyée et sang séché, 2 super engrais
  • 10 utilisation du marc de café au jardin

Une plante répulsive et attractive

Certains insectes la fuient alors que d’autres viennent s’y nicher. Les mouches, les limaces, les carpocapses, les fourmis et les pucerons la redoutent. À l’inverse, les guêpes, les coccinelles et les syrphes viennent allègrement la butiner. Elle permettrait même de limiter la ponte et l’alimentation des larves de certains insectes, qui font des ravages au potager comme les doryphores et les piérides.

Comment utiliser la tanaisie au jardin et au potager ?

Purin de tanaisie :

Pour préparer un extrait fermenté de tanaisie, il faut commencer par la cueillette ! Vous aurez besoin d’un kilo de plante fraîche ou de 100g de plante sèche pour 10L d’eau. Pour éviter d’avoir à filtrer, placez les tiges, fleurs et feuilles au sein d’un sachet en tissu ou en maille fine. Mettez-le dans le récipient contenant les 10L d’eau de pluie. Remuez à l’aide d’un bâton quotidiennement. Dès que la préparation ne fait plus remonter de bulles lors du mélange, c’est qu’elle est prête. Versez ensuite votre purin dans des bouteilles que vous stockez à l’abri de la lumière. Attention, le purin est un concentré, pensez à le diluer à 5% ou 10% pour une pulvérisation. Cette solution est utilisée en prévention pour éloigner les insectes nuisibles du potager et prévenir l’apparition de la rouille et du mildiou.

Infusion de tanaisie :

Faites bouillir un litre d’eau de pluie, puis ramassez 300g de tanaisie (toute la plante) que vous hachez en petits morceaux. Placez la tanaisie dans un récipient (non métallique) que vous recouvrez de l’eau bouillante. Couvrez et laissez infuser une journée durant. Filtrez votre infusion en la mettant en bouteille avant de l’utiliser diluée à 10%. Utilisez-la pour en prévention contre les fourmis, les noctuelles, les mouches et l’hoplocampe.

En macération de fleurs :

Vous aurez besoin de 30g de fleurs séchées, soit une récolte d’environ 300g de fleurs fraîches. Hachez-les menu et mettez-les à tremper dans un litre d’eau de pluie. Laissez macérer au soleil pendant trois jours avant de filtrer et de mettre en bouteille. Utilisez cette préparation non diluée pour lutter préventivement contre la rouille et le mildiou.

Ses bienfaits pour l’homme et l’animal

  • Infusion contre les règles douloureuses, pour faciliter la digestion et en vermifuge pour les animaux
  • Cataplasme pour soulager des contusions
  • Répulsif antimites
  • Huile essentielle aux vertus anti-inflammatoire, antihistaminique et antioxydante

Attention : Respectez bien les dosages indiqués pour toute utilisation car la tanaisie contient de la thuyone, une substance toxique. Employée à petites doses, elle prodigue ses bienfaits. En grande quantité ou trop fréquemment elle devient toxique et même abortive. À proscrire pour les femmes enceintes donc !

Cultiver la tanaisie

Avec toutes ces vertus, il est de bon ton d’avoir de la tanaisie à portée de main, non ? En plus, les insectes pollinisateurs pourront profiter de ses fleurs au parfum camphré. Facile de culture, elle pousse dans tout type de sol drainé, même pauvre ou calcaire. Cette vivace préfère toutefois les sols frais et redoute les terrains acides. Placez-la plutôt au soleil ou à la mi-ombre, en pot ou en pleine terre.

La plantation a lieu au printemps ou à l’automne, en respectant un espacement de 50cm entre chaque. En pot, pensez à bien drainer le fond du contenant avec des billes d’argile. En pleine terre, arrosez uniquement lors de la plantation ou dans le cas de sécheresses prolongées.

Quand récolter la tanaisie ?

Les feuilles sont récoltées en mai-juin en coupant des tiges entières garnies de feuillage. Quant aux fleurs, la récolte a lieu en septembre. À l’automne, coupez alors la touffe à ras, elle repartira de plus belle au printemps. Vous pouvez l’utiliser fraîche ou la faire sécher en suspendant un bouquet tête en bas.


Video: 4 plantes vivaces pour embellir le jardin en automne (Juillet 2021).