Jardinage

Bruche du haricot : traitement et prévention


BLa bruche correspond à la larve de l’Acanthoscelides obtectus. Elle se développe dans les grains secs de haricots, leur retirant leurs facultés germinatives et les rendant inconsommables.

Zoom sur la prévention et le traitement de la bruche du haricot !

La bruche du haricot : Acanthoscelides obtectus

Ce coléoptère fait partie de la famille des Crysomelidae, sous-famille des Bruchinae. Les insectes adultes sont de couleur brune, disposent de trois paires de pattes et de deux antennes. Ils mesurent entre 3mm et 4mm de long. Les larves sont blanches, dodues et ont une petite tête marron.

À lire → Comment lutter contre le charançon du palmier ?

Cycle de vie

Dès le printemps, les insectes femelles pondent une bonne trentaine d’œufs sur les grains ou à l’intérieur. Au bout de deux semaines, une larve apparaît et pénètre à l’intérieur des haricots secs. Pour entrer dans le grain, les larves creusent des petits trous, jusqu’à former une sorte de gruyère. Elle passe ses différents stades larvaires à l’intérieur avant de se nymphoser pour laisser place à l’insecte adulte. Ce dernier va alors sortir et se reproduire, produisant ainsi plusieurs cycles par an. On compte jusqu’à trois générations à l’année, c’est ce qui rend ce nuisible si redoutable. À l’arrivée des premiers froids, l’insecte se réfugie de nouveau dans les haricots secs pour y passer l’hiver.

Symptômes et dégâts

Les larves ne s’introduisent que dans les grains secs, les haricots frais n’ont rien à craindre. En creusant des galeries à l’intérieur des grains, ils deviennent impropres à la consommation. Vous ne pouvez pas non plus les utiliser comme semence. La récolte est ainsi perdue ! Sachez qu’il existe plusieurs variétés de bruches qui s’attaquent à des plantes différentes. L’Acanthoscelides obtectus touche le haricot, d’autres Bruchidae s’attaquent aux lentilles, aux fèves ou aux pois.

À lire → Comment lutter contre la punaise de jardin ?

Prévenir l’apparition du charançon du haricot

Congeler les grains

Au moment de la récolte, prêtez attention à vos grains, retirez tous ceux qui semblent abîmés. Ensuite, laissez-les sécher quelques jours, avant de les placer au congélateur pendant une semaine. En les congelant, vous éliminerez les larves, œufs et insectes adultes éventuellement présents. Il ne vous reste plus qu’à les stocker l’esprit tranquille.

Décoction de tanaisie

Vous pouvez dissuader les insectes d’aller pondre vers vos haricots à l’aide d’une décoction de tanaisie. En effet, son odeur repousserait ces nuisibles. Pour cela, récoltez 300g de tanaisie que vous hachez finement et placez dans un récipient non métallique. Versez un litre d’eau bouillante dessus, puis couvrez. Laissez infuser pendant 24h. Il ne vous reste plus qu’à verser cette solution en bouteille en utilisant un chinois pour filtrer. Utilisez votre décoction en pulvérisation au pied de vos haricots.

Des semences saines

Après récolte, plongez vos grains dans de l’eau et retirez tous ceux qui flottent. Ne les mettez pas sur le compost, brûlez-les dès qu’ils sont secs.

Traitement contre la bruche du haricot

Il n’existe pas de traitement qui permette d’éliminer les bruches une fois qu’elles sont installées. Toutefois, vous pouvez toujours tenter de les faire fuir. Placez alors des caïeux d’ail ou des fleurs de tanaisie avec vos grains. Leur forte odeur a des chances d’éloigner les insectes nuisibles. Pensez à bien conserver vos grains dans des bocaux hermétiques, afin qu’aucun insecte ne puisse venir y pondre.


Video: Problème et culture des haricots verts pour Sylvie (Mai 2021).