Jardinage

Comment tailler les tomates ? Conseils et astuces


Faut-il tailler les tomates ? Deux écoles subsistent, choisissez votre camp ! Découvrez les avantages de chaque méthode et apprenez à tailler simplement votre pied de tomate.

À lire aussi :

  • Bien cultiver la tomate
  • Entretien des tomates au fil des saisons
  • Tous les articles sur la tomate

Pourquoi tailler ?

On taille une plante à plusieurs fins : embellir sa silhouette, la garder en bonne santé, favoriser la production de fleurs ou de fruits. Dans le cas de la tomate, l’objectif est clairement d’assurer une bonne production de fruits.

L’essentiel n’est pas forcément d’avoir une quantité industrielle de tomates, mais d’obtenir des fruits de beau diamètre et bien développés. La taille permet aussi d’aérer le pied et d’éviter la prolifération de maladies cryptogamiques.

Deux écoles : les pour et les contre

  • Les pour argumentent que la taille favorise une production de fruits rapide et limite l’apparition du mildiou.
  • Les contre estiment que le feuillage augmente la photosynthèse et protège du soleil.

L’idéal étant de tester les deux techniques chez vous, afin de voir celle qui fonctionne le mieux selon votre région et votre approche du potager.

Supprimer les gourmands

Qu’est-ce qu’un gourmand ? Il s’agit d’une petite pousse qui apparait à l’aisselle des tiges secondaires. Vous pouvez alors la voir au niveau de la jonction de la tige principale et d’une tige secondaire. Il est conseillé de retirer ces petites tiges qui puisent beaucoup de sève au détriment de la croissance de la plante. Ainsi, le plant va répartir plus de sève vers les tiges secondaires porteuses de fruits. Vous garantissez alors une meilleure récolte.

Comment enlever les gourmands des tomates ?

S’ils sont petits, vous pourrez les retirer en les pinçant entre le pouce et l’index. En revanche, si vous les avez laissé se développer, mieux vaut utiliser un sécateur. Pensez à bien le désinfecter avant utilisation afin d’éviter les maladies. En effet, il ne faut pas oublier que chaque plaie est une porte ouverte aux bactéries pour votre plante.

Étêter les tomates

L’étêtage consiste à couper le haut de la tige principale de la tomate, il a lieu pendant le mois d’août. Plus la plante se développe et crée de nouvelles tiges, plus la sève est divisée parmi ces tiges porteuses de fruits. Il faut alors de plus en plus de temps pour les fruits d’arriver à maturité. Certains jardiniers recommandent ainsi de ne garder que 4 à 5 tiges secondaires porteuses de tomates. Les tomates sont produites jusqu’en octobre, avant les premières gelées. À la fin du mois d’août, les fruits n’ont alors plus beaucoup de temps pour mûrir. L’objectif de l’étêtage est de concentrer la sève sur les fruits existants afin qu’ils arrivent plus facilement à maturité. Cela évite à la plante de s’épuiser à produire des nouvelles tiges.

Couper les feuilles des tomates

Encore une fois, le jardinier se concentre sur les fruits. Pour mûrir, c’est de chaleur dont la tomate a besoin ! Autrement dit, plus les rayons du soleil l’atteignent, plus la tomate mûrit vite. À ce titre, il est possible de retirer les feuilles afin d’apporter de la lumière jusqu’aux fruits.

Attention, il ne faut pas enlever toutes les feuilles, seulement celles qui cachent les fruits du soleil ou celles qui sont en contact avec le sol.

Ne pas tailler les tomates : une solution de plus en plus courante

Rien de vous oblige à tailler vos pieds de tomate. Après tout, dans la nature sans intervention de l’homme, personne ne leur enlève les gourmands ! Il faut alors leur réserver une place importante car leur développement sera plus conséquent. Laissez ainsi entre 2m et 1,50m entre chaque pied. Voter potager aura un look plus naturel et il ne faudra pas avoir peur de soulever quantité de tiges pour y dénicher vos précieux fruits. L’utilisation d’un tuteur est déconseillée car il ne sera jamais assez grand pour accompagner la croissance de vos plants. Préférez alors une cage qui aura l’avantage d’éloigner les feuilles et les fruits du sol. En effet, s’ils restent agglutinés contre terre, cela crée une zone humide propice aux maladies.

Bon à savoir : certaines variétés de tomates ne se taillent pas ! C’est le cas des tomates cerises et des variétés à port déterminé dont la croissance n’est pas interminable.


Video: PLANTER LES TOMATES CERISES EN POT: MES ASTUCES POUR UNE PLANTATION RÉUSSIE. TUTO JARDINAGE (Juin 2021).