Animaux

Le danger de la tique pour le chien


C’est lors de sortie en forêt ou dans les parcs et au jardin que la tique s’accroche aux poils de votre chien. Particulièrement active entre 0 °C et 20 °C, elle plante son rostre sur les parties chaudes et humides de sa peau pour y faire un repas de sang. Sa morsure est alors vectrice de nombreuses maladies graves et parfois mortelles pour nos compagnons.

Découvrez quel danger représente la tique pour le chien.

Qu’est-ce qu’une tique ?

Tout d’abord, la tique est un acarien de quelques millimètres de la famille des araignées. Elle se nourrit de sang à chaque stade de sa vie (larve, nymphe et adulte). Elle a besoin d’eau, mais peut rester des mois sans se nourrir (diapause).

Ensuite, elle possède un rostre qui lui permet de se fixer sur son hôte (animal, humain) pour y faire son repas de sang. Et à chacun des stades de sa vie, elle a besoin de ce sang pour se développer et survivre.

Enfin, elle véhicule des virus, des parasites et des bactéries qu’elle transmet 12 à 48 heures après s’être fixée sur son hôte. La transmission de ses agents pathogènes est très grave pour nos chiens, voire irrémédiable.

Pourquoi la tique est-elle un danger pour le chien ?

Un parasite qui s’adapte :

On trouve la tique aussi bien à la ville qu’à la campagne. En effet, elle se hisse de 15 cm à 1 m du sol dans tous végétaux et cela, dès lors que les températures lui conviennent. Puis de son habitat, elle se laisse tomber sur un hôte de passage. Lors des grosses chaleurs, elle reste au ras du sol à la recherche d’eau. Cela lui permet de se faufiler allègrement dans le pelage de votre animal. Par conséquent, elle représente un danger toute l’année pour les chiens, sportifs et sédentaires, urbains et ruraux.

Un acarien difficile à repérer :

Il est vrai qu’en inspectant régulièrement son chien, une tique adulte gorgée de sang est facile à repérer. Mais attention, au stade de larve ou de nymphe, elle n’est pas plus grosse qu’une tête d’épingle. L’identifier est alors difficile alors que sa morsure est tout aussi dangereuse.

La petite astuce 💡 !

Si vous trouvez sur votre chien une rougeur au contour boursouflé derrière les oreilles, sous les aisselles ou dans l’aine, il a peut-être été mordu par une tique. En cas de léthargie, de refus de s’alimenter et de boiterie soudaine, consultez un vétérinaire rapidement.

Le réservoir de nombreuses maladies transmissibles aux chiens :

Lorsqu’elle a planté son rostre sur son hôte, la tique injecte de la salive qui contient un coagulant qui lui permet de se nourrir à volonté. C’est par la salive et non par la spoliation de sang que sont transmis les parasites, les bactéries et les virus responsables des maladies.

  • La piroplasmose due à un parasite sanguin (particulièrement grave).
  • L’ehrlichiose et les anaplasmoses (maladies bactériennes).
  • La borréliose ou maladie de Lyme avec une période d’incubation parfois de plusieurs mois.

Et plus rarement, l’hépatozoonose (ingestion de tiques) ou une paralysie transitoire, conséquence de la sécrétion de toxines chez certaines tiques.

En savoir plus : prévention contre les tiques

Conseils malins

La propreté de votre animal n’a rien à voir avec la morsure d’une tique. Alors pour lutter contre le danger qu’elle représente pour votre chien, inspectez-le régulièrement et protégez-le avec un antiparasitaire adapté tout au long de l’année.


L.D.


Video: 6 remèdes naturels pour éliminer les tiques définitivement (Juin 2021).