Potager et légumes

La baselle : une annuelle grimpante aux feuilles comestibles


La baselle en résumé :

Nom latin : Basella rubra
Nom commun : Baselle, épinard de Malabar
Famille : Basellacées
Type : Légume feuille

Hauteur : 1,50 m à 2 m
Distance de plantation : 40 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Riche en humus et meuble

Plantation : Mars‑avril
Récolte : Juillet à septembre

La baselle est une plante annuelle grimpante. Qu’elle soit plantée au jardin ou au potager, ses feuilles peuvent être consommées crues ou cuites. Originaire d’Asie et plus particulièrement d’Inde, on l’appelle également « épinard de Malabar ». Malgré ses origines tropicales, il est tout à fait possible de la cultiver sous un climat tempéré en respectant quelques règles.

Plantation de la baselle

Pour s’épanouir, la baselle réclame certaines conditions de culture :

  • un sol riche en matières organiques (humus) ;
  • une terre bien ameublie ;
  • un emplacement au soleil.

Préparation du sol :

Si la terre de votre jardin ne remplit pas tout à fait les conditions idéales pour accueillir un pied de baselle, vous allez devoir effectuer quelques travaux de préparation l’automne précédent la plantation :

  1. Réalisez une fumure, en épandant du compost ou du fumier bien décomposé.
  2. Bêchez la terre en surface, afin de bien y incorporer la matière organique. Préférez l’usage d’une fourche‑bêche à une bêche pour limiter l’impact sur la faune souterraine.
  3. Au début du printemps, retravaillez le sol en surface en vue de la plantation.

Pour en savoir plus :

  • Comment connaître la nature de sol de son jardin ?

Plantation de la baselle :

Elle doit s’opérer en deux temps :

  1. En mars‑avril, procédez à un semis dans des godets ou en terrine contenant un substrat composé de sable et de terreau. Une fois réalisée, placez votre culture à l’abri du froid et au soleil (l’idéal est un rebord de fenêtre en intérieur).
  2. Au mois de mai, lorsque les dernières gelées sont passées, repiquez les plants les plus vigoureux. Pour faciliter la croissance de la baselle, installez un support sur lequel elle pourra grimper (tuteurs, treillis, etc.). Enfin, en fonction de votre région et de son climat, une culture sous serre sera peut‑être à privilégier.

Conseil malin : en faisant tremper les graines dans l’eau pendant quelques heures, vous obtiendrez de meilleurs résultats à la germination.

Culture et entretien de la baselle

La baselle demande très peu d’entretien. Toutefois, sa sensibilité à la sécheresse impose de procéder à des arrosages fréquents.

Maladies et ravageurs :

Les principaux ennemis de la baselle sont les escargots, les limaces et les pucerons. Ils s’attaquent en général aux jeunes feuilles. Non seulement la plante s’en trouve affaiblie, mais la récolte est également amoindrie.
Dans votre lutte contre ces ravageurs, privilégiez des solutions naturelles afin d’éviter tous risques lors de la consommation des feuilles.

Récolte et conservation de la baselle

Selon la date de vos premiers semis, la récolte peut débuter au mois de juillet pour s’étendre jusqu’en septembre. Vous pouvez cueillir et consommer les feuilles, mais également les jeunes tiges (à l’instar de la chayotte).

Une fois récoltées, les feuilles peuvent se conserver quelques jours au réfrigérateur.

La baselle en cuisine

Le deuxième nom de la baselle (épinard de Malabar) n’est pas le fruit du hasard. En effet, les feuilles de cette plante grimpante s’accommodent de la même façon ; aussi bien crues que cuites. La texture est assez croquante et légèrement visqueuse.

Pour vous donner des idées de préparations :

  • Nos recettes à base d’épinards


Video: Introduction aux plantes grimpantes (Juin 2021).